APPEL A PROJETS

Deux appels à candidatures en 2021

happynest #5   |   happyLab21

happynest saison #5 2021-2022

happynest est une plateforme professionnalisante de soutien à l’émergence artistique dans les Hauts-de-France à l’initiative du collectif SUPERAMAS. Chaque saison SUPERAMAS propose un accompagnement artistique, administratif, technique et en production à des projets initiés par de jeunes artistes.

 

SUPERAMAS soutient des artistes émergents (individus ou collectifs) actifs dans le champ des arts de la scène par le biais d’un programme articulé autour de conseils en :

  • pratique artistique : concept, dramaturgie, chorégrapghie, interprétation, travail de corps, recherches, etc.

  • administration : montage de budget et/ou de dossier de subvention, etc.

  • production : lieux de répétitions, de représentations, conseils techniques, etc.

 

SUPERAMAS développe en bonne intelligence avec les artistes sélectionnés un "accompagnement sur-mesure", appuyé sur son réseau de partenaires (variable en fonction des saisons) et sur une enveloppe de coproduction.

 

Calendrier :

Au début de chaque année, un appel à projet est lancé par voies médiatiques et relayé dans la région Hauts-de-France. En général la date limite pour les candidatures est autour de fin janvier de chaque année. Les résultats sont connus à la fin du premier trimestre.

 

Saison #5 2021-2022 :

  • réception des projets avant le 31 janvier 2021 uniquement par email à 2021.happynest@superamas.com

  • rencontres avec les artistes préselectionné(e)s : les 4 et 5 mars 2021 à Amiens

  • sélection des trois projets happynest : fin mars 2021

Objectifs :
consolidation et professionnalisation d’une pratique artistique :

  • mise en réseau

  • ouverture à l’international

  • visibilité du travail (programmation)

Comment candidater ? :

  • Envoyez la note d'intention de votre projet, éventuellement accompagnée de liens vidéos de vos propres travaux qui pourraient éclairer votre démarche (deux pages A4 maximum) à : 2021.happynest@superamas.com.

  • Précisez la nature des soutiens souhaités : expertise artistique, regard extérieur, lieux de répétions, mise en relation avec des spécialistes, administration, conseils en production, etc.

  • Joindre une courte biographie des artistes impliqués dans le projet.

  • Indiquez l'adresse du siège de l'association porteuse du projet. Rappel : l'association doit être basée dans les Hauts-de-France, à défaut, votre dossier ne sera pas recevable.

  • ATTENTION : envoyez toutes les informations demandées sous forme de PDF (pas dans le corps de l'email).

 

Qui peut candidater ? :
Artiste ou groupe d’artistes basé(s) dans les Hauts-de-France (association ou producteur délégué basé dans les Hauts-de-France)

 

Production :

  • Un apport financier est alloué à chaque projet retenu. Cette enveloppe de coproduction permettra à l’artiste de couvrir une partie des salaires, des indemnités de transport et des coûts techniques

  • Des périodes de résidences sont proposées dans les structures partenaires de la plateforme (en France et en Europe)

  • Une à deux semaines de laboratoire/masterclasses sont organisées pour les artistes émergents encadrés par des artistes et des intervennants expérimentés (Nota : les masterclasses sont partiellement en langue anglaise)

  • Des 'work-in-progress" (WIP) sont encouragés, soit en sortie de résidence de création, soit à l'occasion d'un festival chez nos partenanires

  • Une fenêtre de visibilité est programmée dans la mesure du possible, avec une structure partenaire en fin de saison : "soirée happynest"

 
 

happyLab21

laboratoire expérimental pour un habitat d’artistes

happyLab21  | 30.03 - 03.04.2021
co-organisé avec Le Gymnase CDCN, le théâtre de l'Oiseau Mouche et ZONE -poème- à Roubaix, dans le cadre du festival Le Grand Bain 21

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Cinq jours pour prendre des chemins de traverse, des lignes de désir qui conduisent

à transformer nos pratiques, nos relations, nos communautés.

Habiter ensemble un même espace de travail dans la perspective de nos pratiques artistiques.

Partager nos visions, nos urgences pour les mettre en action.


Produire du sens, de l’échange, des mémoires, des relations, des engagements, des gestes, du lien.

Rénover les relations de notre communauté aux tutelles et à ses propres œuvres.


Un inconfort bienveillant qui nous amène à l'introspection, à une concentration unique

qui nous permettra d'être à l'écoute de ce qui s'érige en nous.

 ÇA VOUS PARLE ? 

Conçu et animé par Sylvain Huc, Amélie Marneffe, Simon Capelle, Ludivine Large-Bessette et Superamas,
ce laboratoire est ouvert à une quinzaine d’artistes désireux.se.s de rejoindre la recherche.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 

Il est temps. Voilà ce que le présent semble nous dire, dans les arts, dans l'écologie, dans les combats sociaux qui innervent le XXI° siècle. Les crises traversées renforcent ce sentiment d'urgence, cette nécessité de solidarité, ce devoir d'hospitalité. Avec happyLab, nous proposons cinq jours. Pour se retrouver, échanger, inventer. Cinq jours pour prendre des chemins de traverse, des lignes de désir qui conduisent à transformer nos pratiques, nos relations, nos communautés.


Mettre en commun, c'est-à-dire ouvrir le chemin qui permet de traduire pour l'autre, avec l'autre, et pas simplement partager des produits, des recettes, des ficelles.


Simon Capelle - Lille France



 

Un espace aménagé permettant de réaliser de véritables expériences, de faire des erreurs fécondes, d'aller dans des endroits non balisés. Un étonnant espace d'incubation, c'est à dire un système favorable à l'éclosion de formes d'art encore inexploitées, non découvertes. Je souhaite que l'on puisse collectivement se recentrer sur la question : « qu'est-ce que je crée ? » et pas seulement « où ? » et « comment ? ». J'aimerais que par le groupe l'on puisse établir un inconfort bienveillant qui nous permette de sortir de notre zone de confort en confiance, nous amène à l'introspection, une concentration unique nous permettant d'être à l'écoute de ce qui s'érige en nous. Je souhaiterais défendre la qualité, le temps, la diversité de goûts, le saut dans l'inconnu, l'écoute de soi et des autres.

Ludivine Large-Bessette - Roubaix France



 

Ce laboratoire (espace disposé pour faire des recherches, des essais, des expériences) est l’occasion de plonger dans un temps autre, soustrait à l’incessante injonction à produire des oeuvres. Temps de désœuvrement donc pour explorer et interroger ce qui fonde les relations entre artistes, œuvres et conditions de production. Entre l’art et le monde. Pour cela, pratiquer, ensemble. Échanger intimement nos gestes, nos questions et pensées à travers des actions partagées. Habiter ensemble un même espace de travail dans la perspective de nos pratiques artistiques. Partager nos visions, nos urgences pour les mettre en action. Comment alors depuis ces pratiques multiples peuvent émerger des réflexions pour faire se rencontrer nos démarches respectives ? Pouvons nous nous rencontrer avec nos saillances, nos aspérités, nos espaces disponibles et mouvants ? Maintenir entre nous une part d’indéterminé ? C’est la condition même d’une rencontre avec des personnes, des idées, des œuvres, des luttes. Je rêve ce laboratoire comme savant, sauvage, précieux, brutal, délicat, insaisissable mais rigoureux. Puisse-t-il transformer un pan de nos manières de sentir, de percevoir, de penser et d’agir.


Sylvain Huc - Toulouse France

 

happyLab est une organisation, pensée et activée par des artistes. La cellule agit en dedans et en dehors de l'institution de sorte qu'elle s’épanouisse et digresse au cours de son existence pour atteindre progressivement le climax de son expérience (intellectuelle, spirituelle, politique ou artistique). happyLab cultive l’altérité, se dépose dans la durée, sa valeur est non-identitaire et non-binaire. Un mode de vie « en artistes », collectif et idéal pour la recherche en art. Sérendipité.
Pour produire du sens, de l’échange, des mémoires, des relations, des engagements, des gestes, des notions, du lien. Cette cellule expérimentale d'accueil, réunit ses participant.e.s autour de savoirs, de savoirs-faire et d’expériences en lien avec l'art. Elle permet la mise en commun de perceptions, de sensations, d'émotions et d’intelligences.

Amélie Marneffe - Bruxelles Belgique


 


Où ? Quand ? Quoi ? :

  • Lieu : Théâtre de l’Oiseau Mouche à Roubaix


  • Dates : du 30 mars au 3 avril 2021


  • Quatre jours de laboratoire/recherches (du 30.03 au 2.04) et une journée de mise en commun (le 03.04)



Objectifs :
A travers un processus artistique et créatif, consolider les relations inter-artistes par la constitution d'un fond d'expériences. Définir et déterminer les besoins de notre communauté. Rénover les relations de notre communauté aux tutelles et à nos œuvres. Il s'agit de mettre en place un laboratoire de recherche artistique, et de rassembler les participant.e.s autour de préoccupations et d'urgences liées à la création, la production, les outils et l'écosystème créatif dans son entier. Nous viserons à :


  • sortir d'une logique de projet pour se consacrer à une recherche fondamentale.


  • observer, étudier, utiliser et transformer un ensemble de signes, d'actions, de gestes, de pensées enchâssées les uns dans les autres.


  • favoriser les rencontres, les collaborations fructueuses et faire émerger de nouvelles ressources; non pas recettes qui autrement se figent dès lors qu'elles apparaissent.


  • offrir des cadres inédits d'expériences pour voir émerger des approches mouvantes, plastiques et en ré-invention.


  • utiliser la multiplicité des participant.e.s pour des hybridations, contaminations et mutations de pensées et pratiques et non pour transmettre un savoir établi.


  • inviter les acteurs culturels (artistes, tutelles, théâtres, structures, universités, etc.) à une journée d'échanges.




Comment candidater ?


  • Exprimez votre motivation à participer à cette recherche collective en répondant à 3 questions parmi les 10 proposées, soit sous forme écrite (max 1 x 4A), soit sous la forme d'un document audio (format mp3, durée max 6 min.), soit sous la forme d'une courte vidéo (format mp4, durée max 6 min.) :

  1. Vous êtes plutôt "un pour tous" ou plutôt "tous pour un" ? Pourquoi ? 

  2. Qu'est-ce qui vous inquiète en ce moment ? 

  3. Qu'est-ce qui vous fait rire ? 

  4. L’art ne sert à rien ! (...), mais sinon ? 

  5. Quelle est la saison la plus favorable à votre pratique ? 

  6. Quel est l’élément décisif dans l’œuvre d’art, l’œuvre ou l’art ?

  7. Quel sera le scénario de vos funérailles ?

  8. Quel est votre plat préféré et pourquoi ?

  9. Qui suivez-vous sur IG ?

  10. Qu'est-ce qui vous plaît ou pas dans le travail collectif ?


  • Joindre une courte biographie (max 1 x 4A).


  • Indiquez votre adresse postale, email, téléphone, site internet (éventuellement)


  • Votre candidature vous engage à être disponible pendant les dates et dans les horaires du laboratoire : du 30.03 au 03.04.21 de 10h à 19h


  • ATTENTION : envoyez toutes les informations demandées sous forme de pièces jointe (PDF, MP3 ou MP4) à happylab21@superamas.com (pas dans le corps de l'email).



Qui peut candidater ?
Artistes professionnel.le.s ou non, de toutes disciplines, basé.e.s dans les Hauts-de-France ou en Belgique et désireux.se.s de participer activement à un processus de recherche collective.

Calendrier :

  • réception des candidatures avant le 01 février 2021 uniquement par email à happylab21@superamas.com

  • constitution du groupe d'artistes participant.e.s : début mars 2021.



Production :
En fonction des financements attendus, nous souhaitons prendre en charge des frais d'hébergements, de transports et de repas pour les participant.e.s. Notre budget n'étant pas encore consolidé, nous ne pouvons pas nous engager au moment où nous lançons cet appel à projets.